Astuces concernant les lettres de motivation des consultants – deuxième partie

Mettre en valeur ses compétences

Ce que vous voulez savoir :

« Quelle est la meilleure méthode possible pour exprimer votre intérêt et passion pour le poste lorsque vous avez uniquement de l’expérience dans l’industrie et n’avez aucune connaissances en structures et systèmes ? Comment convaincre le recruteur que vous êtes quand même apte à faire ce travail ? »

Notre réponse :

« De ma propre expérience et de ce que j’ai entendu dire, avoir travaillé dans une équipe de gestion de projet ou d’optimisation de procédés industriels et avoir participé à des études de cas sont des expériences qui sont en général appréciées par les recruteurs. De plus, une position de meneur d’équipe, à la fois dans le monde professionnel et dans le monde académique, et votre capacité à gérer une équipe et mener des initiatives sont des aptitudes qui appuieront d’autant plus votre cause.

Nous sommes d’accords avec ce qui précède, du moment qu’ils s’agisse de cabinet de conseils qui s’occupent de la gestion de procédés. Si vous postulez pour une entreprise qui se concentre uniquement sur de la stratégie pure, mettez plutôt en avant vos résultats en terme de chiffres : le « comment » est moins important que le « combien » dans les impacts que vous avez eu.

Ce que vous voulez savoir :

« En tant que détenteur d’un diplôme d’étude supérieur dans le biomédical, comment mettre en valeur efficacement dans mon CV et ma lettre de motivation mes réussites académique mais aussi mes réussites dans les activités périscolaires, car je n’ai que très peu d’expérience dans le monde des affaires ? »

Notre réponse :

« Utilise l’approche STAR : Situation, Tâche, Action, Résultats. Cependant, la partie délicate est de faire comprendre l’importance de la tâche, qui peut être très importante MAIS très spécifique. »

STAR est une excellente approche !

De plus, ce n’est pas grave si la réussite vient d’un champ d’étude spécifique – du moment que vous y avez activement participé, vous êtes sur la bonne voie. C’est là que les maths interviennent – dire que votre article a été le seul parmi 200 à être publié est bien vu, même si ce n’est peut-être pas aussi pertinent du point de vue affaires que d’autres réussites.

Ce que vous voulez savoir :

« Comment montrer que mon expérience, qui n’a rien à voir avec le consulting et les affaires, est pertinente et que le consulting est ma vocation, même si j’ai étudié les sciences sociales et la philosophie ? »

Notre réponse :

« En vous référant à des résultats palpables auxquels vous avez participé et en montrant vos capacités analytiques et vos capacités de meneur d’équipe dans chacune de vos expériences. »

Nous avons travaillés avec des clients d’horizons différents – histoire, langues, finance, médecine, droit, commerce, etc. Ils ont chacun quelque chose en commun – ils adorent résoudre des problèmes, et ils arrivent à démontrer comment ils y sont parvenus dans leur vie professionnelle.

Ne soyez pas découragés par un des études peu conventionnelles. Du moment que vous montrez que vous avez des capacités dans les affaires et une expérience en tant que leader – à travers des activités périscolaires ou d’autres intérêts – vous avez une chance. Si vous n’avez pas ce type d’expérience, demandez de suite à avoir au moins un stage non rémunéré avec une organisation qui vous apprendra les bases et vous donnera plus de crédibilité.

Ce que vous voulez savoir :

« Quelles parties de mon expérience en gestion des ventes dois-je mettre en avant dans ma lettre de motivation ? Ou bien la lettre doit-elle uniquement parler d’aptitudes générales et non pas spécifiques ? »

Notre réponse :

« Depuis maintenant 12 ans, je n’ai pas travaillé sur d’autres CV que ceux destinés à des programmes MBA auxquels je participe en ce moment, donc je suppose que beaucoup de choses ont changées depuis. ».

Ce que vous voulez savoir :

« Quand vous avez un peu d’expérience en consulting et que vous voulez de changer d’entreprise, comment l’expliquer dans la lettre de motivation ou pendant l’entretient ? Comment bien vendre le savoir-faire que l’on a acquis avec l’entreprise précédente ? Comment expliquer qu’il n’y a pas de possibilités d’évolution/que vous n’apprenez rien dans votre entreprise actuelle tout en montrant que vous avez participé à de gros projets ? »

Notre réponse :

«  J’ai entendu dire qu’il fallait trouver le bon équilibre entre les deux mais j’ai l’impression que cela sonne un peu faux lorsque vous parlez de tous ces gros projets auxquels vous avez participé et tout ce que vous avez appris dans votre travail précédent, et qu’en même temps vous essayez de changer de poste. Si j’avais autant d’opportunités dans mon emploi actuel, comme le montre mon CV, je ne serai pas en train d’en chercher un nouveau. »

Il est tout à fait normal de vouloir progresser dans votre carrière, et aucune entreprise ne vous en voudra si vous voulez changer de travail. Les consultants aiment les défis, et lorsqu’ils n’en n’ont pas, ils essayent de trouver d’autres opportunités. Concentrez-vous sur vos aptitudes que vous pourrez réutiliser dans votre potentiel futur emploi, sur vos résultats professionnels, et sur les raisons pour lesquels cette nouvelle entreprise devrait vous embaucher. Gardez les détails pour l’entretien.