Devenir consultant

 

 

 

Avant de commencer, voici les informations “basiques” pour devenir consultant sur l’un des sites de références pour les étudiants en France. Pour aller plus loin, je vous propose de lire les articles de cette section sur etude-de-cas.fr!

Comme vous pouvez le constater sur le lien ci-dessus, le contenu est certes documenté mais on en reste largement au niveau “générique”. Or, le point clé est ici de savoir si ce métier est oui ou non fait pour vous. Avant d’occuper un poste quel qu’il soit, il est extrêmement périlleux de se risquer à prédire si on s’y plaira ou non. Mais ce constat n’est absolument pas une raison pour s’abstenir de faire votre réflexion en amont de lancer votre candidature.

Deux raisons sous-tendent cela

1) D’abord le processus de recrutement dans le conseil est extrêmement exigeant: long, sélectif et éprouvant. Alors entre nous, il vaut mieux s’y lancer en connaissance de cause. Le marché des “candidats au conseil” regorge de touristes qui perdent leur temps et font perdre celui des recruteurs. Mais un touriste est aussi un candidat qui n’a jamais vraiment pu prendre le temps de la réflexion sur son adéquation au métier…

2) C’est là qu’apparaît la deuxième raison pour se renseigner comme il faut avant d’envoyer le moindre CV: nombre de jeunes consultants, après avoir pourtant réussi les épreuves de sélection, se retrouvent dans une situation délicate, seulement par manque d’anticipation de leur adéquation au métier au quotidien. Le taux de contrat qui ne passent pas la période d’essais est non-négligeable. Or un des moyens de mitiger ce risques est justement de se projeter dans sa future carrière.

 

Consultant, est-ce fait pour moi?

 

En fait, la question la plus simple à poser est aussi l’une des plus ardues à répondre: “consultant, est-ce fait pour moi?”. La question opposée n’est pas urgente à ce stade, car savoir si “je suis fait pour être consultant” et surtout comment convaincre vos interlocuteurs lors des entretiens en ce sens, sera le sujet de tous les articles consacrés à votre préparation sur la dimension CV, lettre de motivation, market sizing, brainteaser, études de cas etc.

 

devenir consultant

 
Dans la formation consulting track, je consacre les 11 premiers modules à la connexion avec le monde du conseil, et je termine de manière parfaitement neutre par 10 raisons de devenir consultant et 10 raisons de ne pas devenir consultant. Pourquoi? Car nous le verrons dans le module sur la préparation aux études de cas, il y a de nombreuses erreurs à ne pas commettre lors des entretiens du conseil. Mais l’erreur de fond, l’erreur transverse qui participe à toutes les autres, qui sont de nature plus technique, est le manque de connexion avec le monde du conseil.
 

Être connecté avec le conseil

 

Le risque est alors d’apparaître comme un candidat déconnecté de sa future carrière. D’une part, c’est un signal négatif vis-à-vis d’un recruteur qui se demandera pourquoi le candidat n’a pas fait l’effort en amont de mieux connaître son futur métier. Ensuite car cela conduit souvent à des incompréhensions entre l’examinateur-consultant et le candidat. Enfin, car le secret de la réussite à ce type d’entretiens est d’intégrer le plus vite possible les modes de pensée, de raisonnement et de travail des consultants. Toute l’approche que je partage avec vous consiste à faire de vous, candidat au conseil, des professionnels qui maîtrisent les fondamentaux du métier avant même de recevoir une offre. C’est ainsi que “mes” candidats font mieux, beaucoup mieux que la moyenne, même dans les cabinets top-tiers d’ailleurs. La première étape de votre parcours consiste à “voyager” par projection dans le secteur du conseil afin d’être au plus vite un consultant -junior certes mais un consultant quand même – à part entière. Ce voyage consiste à vous imaginer dans le métier, au quotidien et à moyen et long terme, à sous-peser le pour et le contre. Le métier est bien payé, mais il est exigeant. Le métier est stimulant intellectuellement mais il implique de travailler avec une échelle de temps très réduite. Bref in fine, il s’agira pour vous de faire un arbitrage entre tout un tas de sujets, que je vous décortiquerai de manière exhaustive dans la formation et dont je commence à parler dans les articles.

Dans les articles suivants, je me propose de vous exposer des problématiques de fond pour tout candidat, telles que la question des carrières pour les femmes, les salaires, les bonnes formations pour devenir consultant, les challenges spécifiques du métier pour les juniors, la vie du consultant etc.

Excellente lecture!

Devenir consultante, ce plan de carrière est-il fait pour les femmes?

Devenir consultant soulève de nombreuses questions chez les candidates au conseil. La vie d’un consultant est en effet hors norme, notamment sur le plan de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Dans ces conditions, le métier de consultant en stratégie et management est-il envisageable pour une femme? Ma réponse est un peu Normande: oui et non. Tout d’abord, remarquons ...

Lire la suite...