Faut-il faire un Master spécifique pour devenir consultant?

Faire un Master pour devenir consultant est une option intéressante à plusieurs niveaux. D’abord, un Master peut parfaitement se faire en plus d’une formation initiale, c’est même devenu la norme dans la plupart de ces formations.

Master consultant devenir consultant

Ensuite, un Master peut se faire dans le cadre de la formation continue, et certaines Grandes Écoles proposent ainsi des rythmes d’enseignement adaptées aux professionnels en poste. Enfin, si on compare ce diplôme à ses « concurrents » sur le marché de la formation, il apparaît comme un choix pouvant être vu comme équilibré.

Le Master est un choix « équilibré » pour devenir consultant

 

Comparons un Master à un parcours en admission parallèle dans une Grande École. Dans le cas d’une admission parallèle dans une École de Commerce par exemple, il s’agira d’un engagement sur une durée de 2 ans minimum, quand un Master durera de 10 mois à un an. De plus, l’effort financier est souvent plus faible pour un Master que pour 2 années en École.

Si on compare le Master à son cousin international le MBA, on retrouve encore un argument financier en faveur du Master.

De plus, comparé à un cursus généraliste dans une Grande École ou à un MBA, le Master est souvent plus spécialisé, ce qui tombe bien si vous le choisissez en connaissance de cause. Ce n’est pas le genre de diplômes que l’on vise pour ouvrir son champ des possibles, mais pour concrétiser un projet professionnel précis.

Les pièges du Master

 

Si vous souhaitez choisir un Master, faites attention à plusieurs points. D’abord, souvenez-vous que malgré les plaquettes de présentation de ces formations, elles restent en marge des cursus Grandes Écoles. Un exemple concret? Par exemple, prenons le réseau des anciens. Il est clair que la plupart des Écoles ont un réseau pour leurs anciens diplômés « Grande École » vs. « Master ». Il vous revient de vérifier en amont la force et l’efficacité du réseau professionnel du diplôme que vous visez. De plus, il n’est pas évident d’avoir une idée de la valeur des formations sans procéder à un travail d’investigation personnel. Par exemple, la plupart des classements en France concernant ce type de formation sont peu fiables, du type vous payez pour y entrer, on a vu mieux pour attester de la valeur d’un diplôme.

Dans le domaine des formation de type Master visant le conseil en stratégie et management, je vous recommande de commencer par sélectionner les formation en fonction de la réputation de la Grandes École qui l’organise. Généralement, une Grande École d’excellence est un gage de qualité de la formation Master, car sa réputation est en jeu. Les Master ESSEC et HEC par exemple, devraient être en mesure de vous ouvrir de nombreuses portes pour des entretiens dans le conseil.

Dernier conseil lorsque vous analyserez le parcours des anciens de ces Masters: faites bien attention à jauger si le parcours des diplômés vous semble dû en partie au Master visé où à la formation initiale des alumni. Par exemple, un Polytechnicien élève du Master Machin qui est chez McKinsey: est-ce le Master Machin qui lui a ouvert la porte des invitations où est-ce plutôt son diplôme initial d’ingénieur?

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*