Comment rédiger un CV de consultant? épisode 3 – quelques questions essentielles

Le format de votre cv est-il adapté à votre séniorité?

 

  • Cas n°1: si vous avez 5 ans d’expérience professionnelle, votre CV doit décrire les expériences clés de votre carrière et donc tenir sur plus d’une page mais a contrario il est inutile de donner trop de détails sur vos études.
  • Cas n°2: si vous êtes jeune diplômé avec forcément peu d’expérience professionnelle, n’étalez pas votre faiblesse sur trop de lignes.

CV consultant

Les proportions entre les différentes parties vous semblent-elles équilibrées en termes de longueur?

 

Pour donner un ordre de grandeur personnel, faites en sorte que les parties Etudes et Expérience Professionnelle ne soient pas dans des proportions supérieures à 1 pour 3 dans un sens où dans l’autre. Ainsi vous respecterez les proportions classiques auxquelles sont habitués les experts en ressources humaines. Pour un candidat qui cherche à faire son premier stage, on peut parfaitement comprendre que la partie études soit prépondérante. De même pour un candidat ayant une solide expérience, on peut concevoir un CV dont la section « expérience personnelle » occupe plus que les 3/4 du CV.

L’allure n’est-elle pas trop chargée ou au contraire trop peu remplie?

 

Pour vérifier ce point, il existe un test très simple. Il suffit de montrer votre cv à votre entourage pour solliciter son avis sur le format, en toute subjectivité. Si par exemple, cinq personnes vous trouvent le document lourd, vous avez sans doute intérêt à l’alléger un peu. C’est aussi simple que cela. Il faut éviter un CV trop dense: dans un recrutement classique ce type de document trop chargé rebute le lecteur. Dans le conseil, il envoie en outre le signal « je suis un candidat qui ne sait pas synthétiser », ce qui commence mal, avant même l’entretien…

La police employée est-elle assez grande pour garantir une bonne visibilité?

 

En dessous de 12 en Arial ou Times New Roman, posez-vous la question de rephraser certains paragraphes ou de reprendre la mise en page. Il faut que les lecteurs n’aient pas à forcer pour analyser votre CV. Je vous recommande de vous en tenir aux polices classiques. Certaines Google Font sont très design mais encore une fois, ce n’est pas le moment de se distinguer sur ces dimensions de format.

Avez vous bien utilisé l’ensemble des types de police: gras, italique etc. afin d’améliorer l’allure de votre CV?

 

C’est la première étape d’une approche structurée: hiérarchisez vos informations. Par contre n’en faites pas trop non plus, j’ai vu des CV avec une telle diversité de tailles, styles et couleurs que le lecteur pourrait facilement s’y perdre. Là encore, faites le test de votre entourage, demandez l’avis de non-professionnels est suffisant à ce stade. Il faut que le retour soit ressenti comme « professionnel ». Ici aussi le services des Career Center des Grandes Écoles sont parfaitement habitués à donner ce type de retour. Pour les candidats en poste, vous pouvez solliciter votre réseau d’anciens, de plus en plus de structures d’alumni proposent ce type de service à leurs membres.