Pourquoi viser un grand cabinet de conseil?

 

Pourquoi viser un grand cabinet de conseil? Cet article vise à vous donner des éléments de réflexion pour alimenter votre prise de décision en amont de votre processus de recrutement, mais aussi pour vous donner des idées à intégrer à votre présentation personnelle lors de vos entretiens de fit. Il ne faut pas se mentir, tous les candidats postulent dans différentes catégories de cabinets, des grands et des petits. Comme souvent dans les entretiens, il ne s’agira ni d’être excessivement naïf, ni de mentir.

 

cabinet de conseil taille

Être naïf serait par exemple de dire face à une boutique de 5 personnes que vous visez un encadrement structuré avec une méthode qui a fait ses preuves et une logistique de support offerte aux consultants. C’est naïf car une petite structure ne sera sans doute pas en mesure de répondre à vos aspirations dans ces domaines. Mentir serait par exemple affirmer que vous ne visez que des boutiques quand la moitié de vos cabinets de conseil cibles sont des grandes structures.

Ceci étant dit, viser un grand cabinet présente au moins trois types d’avantages:

  • Des recrutements récurrents
  • Une organisation et des modes de fonctionnement structurés
  • Une image de marque

Les grands cabinets ont des besoins récurrents de recrutement

 

Par le jeu du turn-over et du volume, les grands cabinets sont naturellement amenés à recruter de manière récurrente. Il n’est pas rare d’avoir même des recrutements quasiment en mode continu, ce qui constitue un avantage pour les candidats en terme de timing. De plus, vu le volume de postes à pourvoir – tout est relatif, on n’est pas non plus dans l’industrie – il arrive que l’accessibilité des grands cabinets soit plus élevée que celle des petites structures.

Cela me rappelle le discours d’un professeur de classe préparatoire. Ce dernier nous disait que l’École Polytechnique, bien qu’étant la plus prestigieuse Grande École d’Ingénieurs en France, était plus accessible que l’École des Mines de Paris. Car cette dernière a des promotions si réduites qu’elle en devient plus sélective que toutes les autres. Ce phénomène se retrouve aussi dans le conseil. Il est parfois plus accessible de décrocher l’une des 100 offres annuelles de McKinsey que l’unique offre du petit cabinet local.

Une organisation et des modes de fonctionnement structurés

 

Les grands cabinets offrent aux consultants tout un tas de services supports, destinés à permettre à leurs consulting staff de se focaliser sur les besoins clients et non sur les volets administratifs et pratiques. Ainsi un grand cabinet disposera de services supports IT, de panels d’experts, de différents types de secrétaires pour soutenir le travail des consultants. De plus, les grands cabinets disposent d’approches professionnelles souvent plus formalisées, permettant à leurs consultants de monter en compétence plus vite qu’ailleurs. Lorsque vient le temps de quitter le cabinet de conseil, un grand cabinet disposera aussi d’un processus formalisé, permettant au consultant sur le départ de préparer sa transition dans les meilleurs conditions.

Une image de marque

 

Les grands cabinets de conseil disposent d’une image sur le marché du travail. Cette image est un avantage lorsque le consultant est en poste, car elle lui permet d’avoir déjà une certaine légitimité face à ses clients. Mais elle est surtout un atout dans la vie après le conseil, permettant de donner une coloration appréciée sur le marché du travail. Enfin, les grands cabinets entretiennent leur image par l’intermédiaire de leur réseau d’anciens, puissants relais dans le monde professionnel pour ouvrir des opportunités.