Faut-il choisir un cabinet de conseil spécialisé ou généraliste?

 

Lorsque la motivation à devenir consultant devient tangible chez un candidat, la première chose à faire est de clarifier le projet professionnel qui concrétisera cette ambition. Choisir entre une carrière dans le conseil généraliste et le conseil spécialisé est un arbitrage si impactant sur le reste de votre carrière qu’il est impératif de le faire en amont de votre préparation.

cabinet de conseil

Je ne parle pas seulement de votre envoi de cv et lettre de motivation, il faut trancher sur cette question avant même de vous mettre à la rédaction de vos documents.

Sur le volet personnel

 

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix. Cela dépend de votre parcours et de votre motivation. Si vous êtes d’ores et déjà spécialisés dans un domaine qui vous plaît, il est clair que l’accès à des cabinets de conseil spécialisés dans le même domaine sera plus simple, requerra moins d’efforts et d’investissement.

Par exemple, un candidat diplômé d’une Grande École d’Ingénieur, qui a fait plusieurs stages dans l’énergie pourra de manière directe postuler à un poste de consultant spécialisé dans ce domaine. Si ce candidat souhaite apprendre de plus en plus dans le secteur énergétique, c’est la meilleure solution pour lui. Par contre, si vos années d’étude et la variété de vos stages ne vous a pas déterminé sur un secteur donné, le conseil généraliste sera plus adapté pour vous. Certains candidats ne souhaitent surtout pas s’enfermer dans un secteur ou dans une fonction, là encore un cabinet généraliste sera le bienvenu. Ou encore, si vous avez besoin, intellectuellement de “voir des contextes et des problématiques variés” vs. si vous visez à “approfondir votre expertise d’un secteur”.

Sur le volet professionnel

 

Sur le volet professionnel, les deux choix ne sont pas symétriques. On peut parfaitement faire le choix de la carrière généraliste en début de carrière pour ensuite rejoindre une spécialité dans une perspective de moyen terme. C’est d’ailleurs le chemin de carrière classique dans les grands cabinets de conseil en stratégie, les consultants sont généralistes mais à partir du grade de manager, juste avant partner, ils ont deux secteurs et ou fonctions d’expertise.

Par contre, si vous choisissez le chemin spécialiste, un retour vers une carrière généraliste est plus compliqué. Il arrive que les cabinets aient un besoin “opportuniste” se sourcer des compétences dans un secteur ou une fonction donnée. Ce fut le cas dans le domaine des Technologies de l’Information et des Communications, où la barrière d’entrée technologique rend nécessaire d’avoir des profils à la fois stratèges et technologiques. Alors le top-tier a recruté dans les cabinets spécialisés. Mais en tant que candidat, il est quasiment impossible de parier sur les recrutements opportunistes à venir pour votre choix de carrière. Après une expérience dans un cabinet spécialisé, des carrières hors conseil sont évidemment possibles, dans des entreprises du secteur d’expertise. Après quelques années de conseil généraliste, les options sont complètement ouvertes. Enfin en termes de rémunération:

  • Le conseil généraliste en stratégie et management paie le plus
  • Certaines spécialités peuvent être très rémunératrices selon la demande du marché, mais un cabinet de conseil spécialisé paie généralement moins qu’un généraliste