Comment un cabinet de conseil généraliste pourrait être la clé de votre future carrière

 

Les cabinets de conseil généralistes sont susceptibles d’ouvrir un grand nombre de portes professionnelles. Sur ce site, j’ai l’objectif d’apporter des informations concrètes et de terrain sur le conseil en stratégie et management.

 

cabinet de conseil généraliste

Bien sûr je vend aussi mes formations et mes livres, mais je ne roule pour aucun cabinet. La dernière chose que je souhaite, c’est de voir des candidats se diriger vers le conseil sans un minimum de rationnel. Alors évidemment, c’est la crise, et le secteur du conseil est parmi les plus rémunérateurs qui existent. Mais c’est insuffisant pour décider devenir consultant. Aussi, j’ai publié un article miroir de celui-ci où je décris pourquoi, dans certains cas, se diriger vers du conseil en management et/ou stratégie est un mauvais calcul.

Si vous disposez de la réserve de motivation pour investir dans votre carrière sur le long terme alors les cabinets de conseil généralistes sont une bonne option

 

En France, le système des classes préparatoires est assez unique. Il permet de sélectionner les étudiants les plus performants sur le volet académique, avec la proposition de valeur suivante: donnez-vous à fond pendant 2 ou trois 3 ans, pendant que vos amis à l’université découvrent les joies et les affres de la liberté et de l’autonomie. En retour, vous aurez accès aux meilleurs formations supérieures du pays. Investissez maintenant pour l’avenir en quelques sortes. Je ne souhaite pas discuter du bien-fondé de ce système, ce n’est pas mon sujet. Mais l’exemple des classes prépas est un bon moyen d’illustrer ce que représente un carrière de consultant généraliste. Un cabinet de conseil en stratégie ou management est au monde professionnel ce qu’une classe préparatoire est au monde académique. La proposition de valeur est en effet très similaire: investissez pendant quelques années très condensées, intenses et parfois même éprouvantes, mais en sortie, vous aurez accès au plus formidable accélérateur de carrière du moment. si vous disposez de la réserve émotionnelle et physique pour investir et vous investir à fonds dans votre carrière, alors le conseil en stratégie est un excellent choix, la clé d’une carrière véritablement boostée.

Si vous souhaitez vous donner le temps de la réflexion avant de vous engager dans un secteur particulier

 

Tous les étudiants ou jeunes professionnels n’ont pas une idée fixée sur leur secteur de prédilection. Cela peut résulter de votre parcours. Ce fût mon cas, car je n’avais aucune expérience du monde de l’entreprise. Le conseil en stratégie m’a donné l’occasion de tester une foultitude de métiers, de secteurs, de fonctions, d’entreprises et de conglomérats. Après une expérience chez McKinsey, vous en saurez beaucoup plus sur vos réelles aspirations professionnelles. Le conseil agit en révélateur, il confirme des intuitions ou au contraire les infirmes par la force de l’expérience. Il se peut aussi que vous ayez eu des motivations envers un secteur donné. Tout était clair en amont, mais la confrontation aux réalités du métier vous a fait déchanter. Cela arrive très souvent. Là encore, le conseil généraliste pourra redonner un nouveau souffle à votre carrière.

Si vous ambitionner de monter votre entreprise

 

Enfin si devenir entrepreneur est une de vos options à l’avenir, l’expérience du consultant en stratégie est un véritable atout de mon point de vue. D’abord, vous aurez une capacité de multi-analyse qui vous aidera beaucoup dans votre projet entrepreneurial. Tant en amont pour identifier des besoins, formaliser un business plan, dialoguer avec des financiers, souvent eux-même issus du conseil en stratégie, que lors de la gestion au quotidien de votre entreprise. Les cabinets de conseil généralistes disposent aussi des réseaux professionnels les plus puissants et réactifs, autant de contacts susceptibles d’être vos prospects à l’avenir. Le conseil en stratégie répond ici au challenge des compétences du chef d’entreprise, qui se doit de sortir de son domaine d’activité au sens-propre pour bien gérer son affaire.