Brain teaser

 

 

 

 

 

 

L es brain teasers sont des épreuves classiques dans les premiers tours de recrutement des cabinets de conseil, ce ne sont pas des épreuves qui permettent à elles seules d’obtenir une offre dans le conseil mais elles peuvent être problématiques pour un certain nombre de candidats…

 

 

brain teaser

 

Pour vous faire une idée de ce type d’épreuves, voici un article qui illustre ces exercices. Ces épreuves sont ultra-classiques dans les banques d’affaires, un peu moins dans les cabinets de conseil. Cependant, il n’est pas rare de tomber sur ce type de questions notamment lors des premiers tours des entretiens, alors, mieux vaut s’y préparer sérieusement. D’autant que le risque avec les brain teasers, c’est de paniquer et de perdre ses moyens pendant l’entretien.

 
Les énoncés des brainteasers sont issus de cas réels, de questions de logiques et de grands classiques dans le domaine. Il s’agit de raisonner de manière organisée, en vous guidant aussi par votre intuition. Le jour de votre entretien, c’est avant tout votre manière de poser votre raisonnement qui sera déterminante. Ceci étant dit, vu le  niveau de compétition, avoir préparé votre candidature en vous entraînant sérieusement est un minimum pour cartonner vos entretiens…

 

 
Car finalement, qu’est-ce qui est attendu d’un candidat lors d’un brain teaser? Il est attendu de démontrer des compétences d’un véritable consultant: pragmatisme, bon sens, structure dans le raisonnement seront la clé de la réussite ici. Il n’est pas question de répondre au problème posé comme le ferait un professeur de mathématiques: il faut raisonner en consultant.

 

 

Pour illustrer ce qu’est un brain teaser et un raisonnement de consultant, je commencerai par un des exercices que je propose dans mon livre dédié à la résolution des brain teasers – c’est l’un des chapitres du livre sur “comment réussir ses premiers tours”, que vous trouverez sur le site pour devenir compétitif sur cette dimension. Cet exercice illustre bien ce que l’on entend par raisonner comme un consultant. J’ai choisi un sujet ultra-classique – demandez à vos collègues en banque d’investissement :) – et vous allez voir dans la solution que je déconstruis complètement la correction classique proposée par des personnes “hors du conseil”. Pour  comprendre ce que je veux dire, entraînez-vous sur l’un des brain teasers dans les articles de cette section.

 

 

 

Brain teaser calculatoire

Voici un autre énoncé extrait de l’ouvrage pour réussir ses premiers tours dans les entretiens de conseil.   Il s’agit d’être bien organisé pour éviter les doubles voir les triples comptages Compter les chiffres en structurant le raisonnement par base (1,10,100) est envisageable mais long Une astuce est de quantifier la proposition complémentaire: combien de nombres n’ont pas du tout ...

Read More »

Brain teaser classique qui nécessite de raisonner comme un consultant

Tout d’abord, si vous visez McKinsey et que vous vous êtes déjà entraîné aux épreuves du PST, vous savez que la bonne réponse pour un tel énoncé est “Pas assez de données pour répondre”, pourquoi?     Tout d’abord parce que rien ne précise dans l’énoncé que vous disposez d’allumettes! Ensuite si on rentre dans le vif du sujet, il ...

Read More »