La culture Accenture et autres points d’intérêts pour le candidat

Si vous souhaitez quitter Accenture, un grand nombre d’options s’ouvre à vous pour les prochaines étapes de votre carrière.

La vie après Accenture

Voici une vidéo illustrant les opportunités au sein du réseau d’alumni d’Accenture:

 

 

Tout d’abord dans ce type d’organisation gigantesque, rappelons qu’Accenture a plus de 260 000 employés à travers le monde, il existe un tas d’opportunités internes. C’est-à-dire que quitter votre bureau local d’Accenture ne signifie pas forcément sortir de toute l’organisation globale.

 

Les carrières industrielles et dans d’autres cabinets de conseil sont également ouvertes. Si vous avez intégré ce cabinet en tant que junior, et que vous souhaitez poursuivre votre parcours par une formation complémentaire de type MBA, toutes les portes sont ouvertes. Notez qu’Accenture a mis en place une équipe de recrutement dédiée exclusivement aux anciens, ce qui démontre l’intérêt du cabinet pour les recrutements d’alumni. Cette pratique n’est pas si fréquente dans le secteur et mérite d’être soulignée. D’une manière générale, la bonne pratique veut qu’il faut tout faire pour quitter son ancien employeur en bons termes, mais dans le cas d’Accenture le fait de pouvoir être recruté quelques années plus tard en tant qu’ancien renforce l’intérêt de la chose!

La culture Accenture

Accenture est une très grande entreprise dans laquelle les rapports sont plus impersonnels que dans les petits cabinets. La culture y est également moins forte. Par exemple, certains consultants affirment ne pas avoir le sentiment d’appartenir à une famille, comme c’est le cas au BCG par exemple. Au-delà du travail, il est rare que les consultants d’Accenture passent beaucoup de temps ensemble. Si boire un verre après une journée de travail n’a rien d’extraordinaire au BCG ou chez Bain, c’est beaucoup plus rare chez Accenture.

 

Voici un court retour d’expérience depuis l’Australie:

 

Le profil des consultants est très classique en comparaison à d’autres cabinets. Les consultants Accenture sont ambitieux, équilibrés, ouverts. Une expérience typique chez Accenture se traduit par de longues heures de travail, de nombreux voyages – typiquement quatre jours au sein d’une semaine – et, comme dans la plupart des cabinets de ce niveau un certain stress au quotidien.
Enfin la nature des missions, qui sont très orientées performance et processus, donne lieu à des consultants qui ont le souci du détail, qui aiment modéliser des processus, des procédures, mais qui ne sont pas souvent confrontés à la big picture de leur client. Cette caractéristique explique que certains recruteurs ne considèrent pas Accenture comme une expérience de valeur pour se diriger ensuite vers le conseil en stratégie. Je ne partage personnellement pas ce point de vue.